La vie à bord : une journée en mer

Un rythme particulier. Tout commence la veille lors de la préparation. On vérifie plusieurs fois les dernières prévisions météo. On prépare la navigation et le bateau. Tout doit être bien rangé et calé de façon à ne pas bouger dans les vagues. On installe les lignes de vie, (sangles solidement attachées sur le pont, auxquelles nous serons attachées lors de nos déplacements sur le pont si les conditions deviennent difficiles) et on prépare les repas pour la durée de la navigation.
Nous nous imposons pour le moment les limites suivantes, temps maximal de navigation de 24 à 30 heures et des conditions météorologiques clémentes avec des vents ne dépassant pas 15 kt.
Une fois en mer, les voiles hissées et le bateau bien réglé, chacun va prendre son quart à la barre. Le barreur est alors responsable de la bonne marche du bateau, du réglage des voiles…. Pour les quarts, chacun a sa façon de procéder. Nous c’est environ 3 heures le jour et 2 heures la nuit. Celui qui n’est pas de service dispose de son temps comme il veut. Dodo, lecture, petits travaux…. Tout cela en fonction de l’état de la mer. Lorsque ça brasse, l’activité est bien souvent réduite à dormir lorsque l’on n’est pas de quart.
Pour les repas, encore là tout dépend de l’état de la mer, sandwich, fruit, barres tendres et l’incontournable soupe poulet-nouilles qui nous hydrate et nous réchauffe.

Celui qui est de repos doit cependant être prêt à prêter main forte au barreur en tout temps et le plus vite possible. Nous dormons donc habillé et dans le carré ou dans la couchette de quart. Notre cabine qui se situe à l’avant du bateau est de tout façon inutilisable en navigation, pour nous qui pouvons être sujet au mal de mer.

Il y a pour le barreur de jour comme de nuit de grands moments de solitude, passés à contempler la mer, à méditer et à se perdre dans ses pensées. On est coupé de tout, bien souvent seul sur l’océan, des moments à part.
Enfin, nous éprouvons toujours le même plaisir d’arriver à notre destination, découverte d’un nouvel endroit et un repos bien mérité.